28/03/2013

Italie : toujours pas de fumée blanche

L'impossibilité de voir émerger une coalition élargie, selon les propos du leader du  parti Démocrate Pier Luigi Bersani, a également participé au retour des inquiétudes sur les marchés et a vraisemblablement pesé sur l'adjudication italienne.

Pour rappel le pays a émis 3.9 MM€ à 3.65% contre 3.59% le 27 février dernier (bid to cover de 1.22 contre 1.61) et 3 MM€ à 10 ans à 4.66% contre 4.83% le 27 février dernier (bid to cover de 1.33 contre 1.65).

A 6.9 MM€ le total des montants levés se situe légèrement en deçà de la fourchette maximum (7 MM€).

 

08:33 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.