13/02/2013

Obama : discours sur l'Etat de l'Union (résumé)

Le président américain a prononcé hier soir son discours le traditionnel discours annuel sur l'Etat de l'Union, Barack Obama a annoncé un certain nombre de réformes visant à "relancer le moteur de la croissance américaine, à savoir une classe moyenne qui prospère"

 

Salaires : Le Président suggère de relever d'un quart le salaire minimum, de 7,25 dollars à 9 dollars. Il propose un mécanisme de valorisation automatique, permettant de faire  évoluer ce minima au même rythme que le coût de la vie. 

 

Infrastructures : Barack Obama a annoncé une série de grands projets afin de créer des emplois et de pallier à la vétusté des infrastructures aux Etats-Unis. Ces chantiers comprendront la rénovation en urgence des 70,000 ponts du pays jugés dangereux. D'autres chantiers  seront lancés sur la base de partenariats publics privés : Ils concerneront notamment la modernisation des ports, des écoles et des canalisations.

 

Education : Un soutien financier sera accordé aux universités développant des partenariats avec des entreprises et qui créent des cursus centrés sur les sciences, la technologie et les mathématiques. Le président souhaite également augmenter le nombre d'enfants allant à l'école  maternelle. Le gouvernement et les Etats vont s'associer financièrement pour ouvrir d'avantage de classes.

 

Energie : Barack Obama veut réduire de moitié l'énergie gaspillée par les ménages et les entreprises d'ici 20 ans. Les Etats recevront des subventions à la construction d'immeubles "verts". 

 

Compétitivité : Création de pôles de compétitivité : Une quinzaine de pôles vont être créés pour assurer de nouveaux relais de croissance à l'industrie américaine. Le président a également exprimé son intention de conclure un accord de libre-échange avec l'Union européenne. Cet accord devrait inclure une large gamme de politiques liées au commerce et aux investissements,  ainsi que des politiques communes vis-à-vis des pays tiers.

 

Politique étrangère : Les effectifs militaires présents en Afghanistan vont être réduits de moitié l'an prochain. Sur les 66,000 militaires présents, 34,000 rentreront aux Etats-Unis.

 

09:43 Écrit par FINARGis dans Observatoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.