21/11/2012

Gold : perspectives

 

Le cours de l’or a corrigé ces derniers jours malgré l’environnement géopolitique porteur (important regain de tensions au Moyen Orient) et des déclarations de la Fed ainsi que de l’exécutif japonais laissant grande ouverte la porte à davantage de « quantitative easing ».

 

Le World Gold Council a publié les données d’offre/demande d’or du 3e trimestre 2012 ; on relèvera du côté de l’offre que la production minière et le recyclage continuent de décevoir (-1,1% et -1,7% respectivement  sur 1 an) et du côté de la demande, un fort rebond de la collecte d’ETFs (+136 tonnes) permet à la demande d’investissement de repartir à la hausse (+4,4%) alors que la demande de bijouterie doit se contenter d’une progression de 1,5% (la croissance de 7% en Inde étant partiellement compensée par la faiblesse de ce compartiment de la demande en Chine et ailleurs dans le monde).


Les Banques centrales continuent leurs achats (97,6 tonnes), même si l’on note un ralentissement ; parmi les acheteurs, on retrouve notamment le Brésil, le Paraguay et la Corée du Sud.

 

Contrairement aux idées reçues, les Banques centrales européennes n’accélèrent pas leurs ventes, au contraire ! Entre septembre 2011 et septembre 2012, les Etats signataires du Traité der Washington (dont les Banques centrales européennes font partie) n’ont vendu que 5,9 tonnes malgré un quota maximal autorisé de 400 tonnes sur cette même période.

 

Clin d'œil  Image technique gold au 20 nov 2012.pdf

14:42 Écrit par FINARGis dans Matières premières | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.