05/10/2012

La France exporte 15.000 lapins en Chine pour sauver l'espèce.

Pour nourrir son 1,3 milliard d'habitants, la Chine fait appel à ... des lapins quasi parfaits importés de France.  Après 11 heures d'un voyage tout confort (!!), les 15.000 lapines - et leur matériel de fécondation sous haute surveillance - ont atterri dans le Sichuan, à Chongqing, la plus grande mégalopole du pays.

L'objectif ?

Regénérer la race des lapins chinois devenue moins productive et moins charnue.

Hycole (Criant) (la société qui exporte les lapins français) a croisé des centaines de lapins pour obtenir une espèce plus résistante aux maladies et dotée d'un quart de viande supplémentaire.  Comme tout industriel qui fait des affaires en Chine, Hycole s'est associé avec un partenaire local.  Une société commune à 50-50, baptisée LV Yuan, a été créée.  Sa mission, produire d'ici cinq ans un demi-million de lapins qui mangent peu et sont plus au goût du consommateur local.

Où va s'arrêter la recherche de profits et la connerie humaine ? 

Avant le lapin, c'est un canard génétiquement transformé qui avait essuyé les plâtres d'un premier transfert de technologie (sic) (l'animal est aujourd'hui associé à de la technologie : on rêve !!!).

Un nouveau projet, portant sur le porc, est en cours.

 

15:24 Écrit par FINARGis dans Observatoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.