05/10/2012

Qu'en est-il du marché de l'or ? Deuxième partie : l'offre

 

L'offre

 

Le facteur le plus marquant est, sans nul doute, la forte baisse du recyclage ; cette composante de l’offre est particulièrement tributaire des variations de prix.

La diminution séquentielle du cours de l’or par rapport aux trimestres précédents est à l’origine de cette baisse.

 

De plus en plus de particuliers attendent que le cours de l’or se redresse avant d’apporter leur « vieil » or à une raffinerie. Il faut cependant noter que l’offre de recyclage a augmenté dans des pays comme l’Espagne ou l’Italie où les populations font face à une crise économique sans précédent et ont ainsi recours à leur or comme source de financement.

Ces pays ne pèsent toutefois pas grand chose dans le contexte mondial du recyclage de l’or.

 

La production minière n’a pas réellement varié par rapport à l’année dernière malgré le démarrage de plusieurs mines comme celle d’Edikan au Ghana, opéré par Perseus Mining, ou bien encore celle de Penasquito au Mexique, avec Goldcorp aux commandes. Cela n’a pas été suffisant pour compenser les baisses de production en Argentine, au Pérou, aux Etats-Unis et en Afrique du Sud.

14:45 Écrit par FINARGis dans Matières premières | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Le CIF permet à tout travailleur, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, des actions de formation, indépendamment de sa participation aux stages compris dans le plan de formation de l’entreprise.

Écrit par : FONGECIF | 12/10/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.