29/06/2012

Sommet européen : Un accord a été finalement trouvé (en voici les termes)

Un accord a été finalement trouvé…

 

Lors d’une conférence de presse et au travers un communiqué officiel d’une page, M. Van Rompuy a annonce trois mesures importantes :

 

1. Le FESF et, ensuite le MES, pourront intervenir directement pour recapitaliser les banques sans condition restrictive pour l’Etat aidé. Les prêts du MES aux banques ne serait pas sénior sur les autres détenteurs obligataires. L’aide au secteur bancaire Irlandais sera renégociée pour que le pays soit traité avec égalité par rapport aux autres pays.

 

2.L’Europe a accepté l’idée d’une supervision bancaire sous la direction de la BCE. C’est un

premier pas vers l’union bancaire. Ces deux mesures sont très positives sur le risque bancaire européen. Elles pourraient rassurer les investisseurs sur le contrôle et la recapitalisation des banques malgré les difficultés des pays. Le risque crédit sur les banques européennes va reculer.

 

3.Le FESF/MES pourront intervenir sur les marchés obligataires, lorsqu’un pays « respecte les recommandations faites dans le cadre du pacte de stabilité. La question est de savoir si cette intervention est sur le marché primaire ou secondaire. Le MES dans ses statuts ne peut intervenir sur le marché primaire.

 

4.Enfin, le président de l'UE, Herman Van Rompuy a confirmé que les dirigeants européens

s'étaient « mis d'accord » pour « améliorer le financement de l'économie à hauteur de 120 Mds € pour des mesures immédiates de croissance ». Le plan prévoit une recapitalisation de la Banque européenne d'investissement (BEI), bras financier de l'UE, à hauteur de 10 milliards, afin qu'elle puisse lever des fonds à hauteur de 60 milliards. Il comprend aussi l'émission de « project bonds » pour financer 5 milliards d'autres projets dans les transports et l'énergie. Les Européens veulent enfin réallouer 60 milliards de fonds structurels inutilisés jusqu'ici.

 

L’élément clef, à court terme, est naturellement sur l’intervention des fonds de secours directement sur les marchés de dette des pays en difficultés. Peuvent-ils permettre une détente importante et surtout durable des taux longs espagnol et italien ? Une intervention sur le marché secondaire aurait un impact limité. Par contre, si effectivement, le MES peut prêter directement aux Etats lors d’une émission primaire, l’Europe aura adopté des « Eurobonds » pour les pays en difficultés, mais sans le dire…

 

Mais, ce matin, les annonces sont encore trop floues pour être réellement optimiste.

10:51 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sommet européen : une sorte de victoire de l'Italie et de l'Espagne

Tout avait presque déjà été dit à propos de ce sommet dont les documents préparatoires avaient filtré : les attentes étaient faibles.

Accord surprise cette nuit !

Les dirigeants se sont in fine accordés sur le principe de la création d'ici la fin de l'année d'une instance unique de supervision des banques de la zone, impliquant la BCE, et sur le fait que ces dernières pourraient être recapitalisées directement via le MES plutôt que par les Etats si leurs pays se conforment aux exigences budgétaires, à savoir sans conditions d'austérité supplémentaires et sans supervision de la troïka.

Pour rassurer les marchés, le fonds de secours pourrait racheter directement des titres de dette des pays membres qui en feraient la demande.

Une sorte de victoire pour l'Italie et l'Espagne (dont il faudra observer la réaction des rendements obligataires), au dépens de l'Allemagne. Mario Monti y a vu là les fondements de futures obligations européennes. De quoi lever les réserves de l'Italie et de l'Espagne qui menacaient de ne pas accepter le pacte de croissance (validé ce matin) afin d'inciter leurs  partenaires européens à agir rapidement.

L'Euro est remonté en conséquence sur un plus haut depuis 8 mois à 1.2628.

Le sommet reprend aujourd'hui avec pour objectif l'accord des mesures trouvées cette nuit et mandat aux institutions (Commission, Conseil, BCE, Eurogroupe) pour accélérer leurs travaux sur la fédéralisation de l'union économique et monétaire. Une conférence de presse est prévue en début d'après-midi.

Notons au passage  le maintien de JC Juncker à la tête de l'Eurogroupe, mettant un terme au spéculations placant W. Schaeuble à sa succession, selon la presse allemande.


10:13 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Wall Street dans le rétro

Dow Jones -0.20%, S&P -0.21%, Nasdaq -0.90%.

 

Wall Street a terminé en baisse jeudi en dépit d'une nette remontée en fin de séance, dans un marché attentiste avant le sommet européen de Bruxelles et suite à la décision de la Cour suprême des Etats-Unis de confirmer dans son intégralité la loi sur l'assurance-maladie de Barack Obama. 

 

Secteurs: Telecom +0.55%, Pétrole&gaz +0.55%, Utilities et Matériaux de base +0.30%, Biens de conso +0.20%, Industries -0.10%, Financières -0.25%, Santé -0.40%, Services aux conso -0.45%, Techno -1%

08:32 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Indicateurs macro-économiques US : agenda du jour

Vendredi 29 juin :

 

14h30 : Revenu personnel (mai) : +0.2% est (vs. +0.2% prec.)

14h30 : Consommation des ménages (mai) : +0.0% est (vs. +0.3% prec.)

15h55 : Confiance Université du Michigan (fin juin) : 74.1 est (vs. 74.1 prec.)

08:18 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/06/2012

ObamaCare confirmé par la Cour suprême

La Cour suprême des Etats-Unis a confirmé cette après-midi dans son intégralité la loi sur l'assurance-maladie de Barack Obama, apportant toutefois certaines limitations à l'extension de l'aide aux plus pauvres.

ObamaCare

La Cour Supreme (9 sages, dont 5  nommés par un Président Républicain, 4 par un Démocrate), doit rendre cette semaine son rapport définitif sur la Constitutionnalité de la réforme de l'assurance santé. Si 4 dispositions de la réforme (2.700 pages) seront examinées, la plus controversée reste celle du mandat individuel qui impose à tous les Américains de souscrire une couverture maladie avant 2014, sous peine d'amende.

Rebaptisée "ObamaCare", cette réforme très complexe n'est censée entrer en vigueur que progressivement sur 4 ans. Pour rappel, 46.3M d‘américains (soit 15% de la population) ne sont toujours pas assurés en 2011. (17M d'américains de moins de 65 ans sont privés jusqu'ici d’assurance maladie parce qu’ils présentaient des problèmes de santé préexistants).

Un rejet total ou partiel du texte serait un camouflet considérable pour Obama dans sa course pour conquérir un deuxième mandat à la Maison Blanche. À suivre....

Conséquences pour les secteurs d'activités :

En cas de rejet : Positif pour les Assureurs, Négatif pour les Hôpitaux

En cas d’acceptation : Neutre pour les Assureurs, Positif pour les Hôpitaux

 

L'Espagne reste l'arène de la finance européenne !

A quelques heures du sommet, et alors que la banque centrale espagnole nous apprennait que la contraction de l’économie devrait s'accélérer au Q2, sur la base d'une baisse accélérée de la consommation des ménages, des ventes au détail et des ventes de voitures, Madrid a sonné l'alerte en rappelant que son accès aux marchés était une priorité, mais qu'il ne serait pas possible longtemps aux taux d’intérêts actuels.

D'où son intention de faire appel à l'utilisation urgente des instruments existants pour stabiliser les marchés, semblant mettre entre parenthèses la proposition de création d'euro-obligations. Ce qui, couplé à son souhait d'une utilisation plus souple des fonds de sauvetages européens (comme le fait que le MES ne soit pas créancier préférentiel), semble appuyer indirectement les derniers propos allemands et s'apparente, selon certains observateurs, aux prémices d'un axe Madrid-Berlin. 

Précisons que l'Eurogroupe a de son côté accepté la demande espagnole et donné quelques détails à son sujet : elle sera inférieure à l'enveloppe maximale de €100Mds, se situant entre €51Mds et €62Mds plus une marge de sécurité supplémentaire, sera apportée directement au FROB (via le FESF puis le MES) qui la redirigera ensuite vers les établissements concernés, sera livrée en contrepartie de réformes sur le secteur, tandis que le FMI fournira une assistance technique.

La mission de la Troïka à Madrid en vue de présenter un protocole d'accord (comportant des conditions pour le secteur financier) à l'Eurogroupe le 9 juillet a en particuliers débuté dès hier soir : le calendrier est serré.

15:46 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sommet européen : demandez le programme

Nous y voilà, le sommet de Bruxelles qui vient de démarrer ce jeudi 15h ne rentrera vraiment dans le vif du sujet qu'à partir de 18h, suivi d'un diner qui devrait nous mener à une conférence de presse après 22h.

Le programme est chargé, avec bien entendu la crise de l'euro, mais également le budget européen pour 2014-2020 (discuté pour la 1ère fois à ce niveau) et l'élargissement de l'UE au Monténégro.

Nous connaissons les tensions qui existent sur les différents sujets entre les membres de l'UE. L'une des seules concessions apparentes de l'Allemagne aux idées de ses partenaires est qu'elle a entrouvert pour la première fois la porte à l'utilisation des recettes d'une éventuelle taxe sur les transactions financières pour soutenir croissance et compétitivité dans les pays en difficulté. Pour le reste des idées qui ont fait l'actualité dernièrement: Nein ! Inconstitutionnelles, dénuées de sens économique et contre-productives. 

Les membres doivent d'abord renoncer à leur souveraineté nationale en matière budgétaire...Berlin ne se fait d'ailleurs aucune illusion sur les discussions controversées qui l'attendent avec les autres dirigeants. Londres s'apprête également à y défendre ses intérêts avec une nouvelle liste de demandes dans le cadre de la création d'une union bancaire (le UK ne souhaite par ex pas participer à la recapitalisation des banques, mais accepte que la BCE soit le superviseur). Fitch de son côté a précisé ne pas penser que ce sommet pourra permettre d'enrayer la crise, n'y voyant qu'une occasion d'avancer vers une résolution de celle-ci.


A situation exceptionnelle mesures exceptionnelle: notons que le Parlement européen s'est dit prêt à renoncer à son droit de véto pour faciliter en Europe la prise de décisions et l'adoption de nouvelles lois pour résoudre rapidement des problèmes portant sur l'euro, la stabilité financière ou l'emploi.


15:41 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

USA : reventes de logements en cours

Selon la National Association of Realtors (NAR), les reventes de logements en cours ressortent supérieures aux attentes en mai, en hausse de +5.9% (vs. +1.5% est. et vs. -5.5% prec.). Par région, elles ressortent en hausse séquentielle dans le Nord-Est (+4.8%), dans le Midwest (+6.3%), le Sud (+1.1) et l’Ouest (+14.5%).

11:29 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nexus 7 de Google & Asus

 

Google a présenté hier lors de sa conférence de développeurs sa nouvelle tablette nommée « Nexus 7 », créée en partenariat avec Asus. Elle est équipée d’une puce Nvidia Tegra 3 (comme la Surface de Microsoft en version ARM), d'un écran de 7 pouces affichant une définition de 1280 x 800 pixels pour un poids de 340 grammes ainsi que du Wifi, du Bluetooth, d’un appareil photo.

 

La « Nexus 7 » est aussi reliée à la plate-forme Google Play - l'équivalent d'iTunes chez Apple - contenant 600.000 applications et jeux, et permet de télécharger des films et des programmes télévisés.

 

Par ailleurs, Google a noué des partenariats avec les groupes de presse Condé Nast et Hearst pour offrir des magazines.Celle-ci devrait être disponible dès le mois de juillet prochain pour 199$ et ainsi directement concurrencer la Kindle Fire d’Amazon. (vs. 500$ en moyenne pour l’Ipad, et probablement 500$/700$ pour la Surface de Microsoft).

11:18 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Les "10 ans" ce matin

·           Euribor 3 mois : 0.652% (vs 0. 653%)

·           Bund 10 ans : 1.57% (+7 pb)

·           OAT 10 ans : 2.63% (+1 pb)

·           Belgique 10 ans : 3.19% (+1 pb)

·           Suisse 10 ans : 0.57% (+2 pb)

·           Italie 10 ans : 6.17% (+2 pb)

·           Espagne 10 ans : 6.84% (+5 pb)

·           Irlande 10 ans : 6.82 % (-1 pb)

·           Portugal 10 ans : 9.68% (+52 pb)

·           Grèce 10 ans : 25.60% (-16 pb)

08:25 Écrit par FINARGis dans Taux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un peu d'Asie

Nikkei +1.50%, Hang Seng +0.35%, Shanghai -0.15%

 

Marchés asiatiques avec différentes tendances : 2eme jour de rebond pour le marché japonais avec les ventes aux détails qui sont ressorties sur le mois de mai, supérieures aux attentes.

 

Marché chinois en baisse pour le 7eme jour consécutif, avec toujours des inquiétudes sur le ralentissement économique : c'est la plus longue baisse en 13 mois. 

08:24 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Wall Street dans le rétro

Dow Jones +0.74%, S&P +0.90%, Nasdaq +0.74%

 

Marché US en hausse avec de bons chiffres économiques : les commandes de biens durables ont augmenté plus que prévu en mai aux Etats-Unis, et l'indice des promesses de ventes de logements a augmenté de 5,9% en mai par rapport à avril, sa plus forte hausse depuis octobre 2011.

 

Les autorités de régulation de la santé américaines ont approuvé le médicament anti-obésité d'Arena Pharmaceuticals (+ 28,7%).

 

Secteurs : Pétrole&gaz +1.85%, Financières +1.15%, Santé et Utilities +1.10%, Industries +0.95%, Matériaux de base +0.80%, Biens de conso et Techno +0.75%, Telecom +0.30%, Services aux conso flat

08:23 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Indicateurs macro-économiques US : agenda du jour

Jeudi 28 juin :

 

14h30 : Estimation du PIB annualisé (T1) : 1.9% est (vs. 1.9% prec.)

14h30 : Nvelles demandes allocations chômage (23 juin) : 385K est (vs. 387K prec.)

07:58 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/06/2012

AB Inbev - Grupo Modelo : discussions en cours

 

L’annonce aux marchés de l’entrée en discussion de Grupo Modelo et d’AB Inbev pour le rachat potentiel des 50% détenus par les actionnaires familiaux au capital du brasseur mexicain n’a pas levé le voile sur les paramètres financiers de l’opération et notamment le sort de la JV Crown Imports entre Modelo et Constellation Brands.

 

Selon les analystes, l’opération de rachat des minoritaires de Modelo devrait se faire en numéraire puisque ABI s’est considérablement désendetté (levier de DN/EBE 12e de 1,6x) depuis l’opération Anheuser-Busch de 2008. En conservant le périmètre et l’organisation actuelle, le marché estime qu’ABI pourrait, à titre conservateur, générer des synergies de l’ordre de 1,5% du CA 12e de Modelo. Ainsi, ABI pourrait justifier une prime de 10% sur le cours de bourse de Modelo à la clôture du 25 Juin (soit 12,9 x en VE/EBITDA 12e ou 13,7 Md$ pour les 50% de valeur d’entreprise non détenus par ABI) et l’opération serait relutive (+3,1% en année 3) et créatrice de valeur (+6,2% en année 3).

 

Les modalités de sortie de la JV Crown Imports entre Modelo et Constellation Brands pour la distribution aux Etats-Unis ne sont pas publiques et il est donc difficile, à ce stade, d’en évaluer précisément l’impact. Cependant deux scenarii semblent envisageables:

1/ ABI maintient la participation dans la JV, sachant que la FTC pourrait exiger que le groupe cède quelques marques de son propre portefeuille (Busch par exemple) pour éviter les risques d’abus de position dominante,

2/ ABI souhaite intégrer les marques de Modelo (dont Corona et Modelo) dans son réseau de distribution aux USA pour externaliser les synergies, et décide donc de sortir de la JV en dédommageant Constellation Brands pour une valeur comprise entre 1,3 Md$/2,5 Md$ (soit 50% à 100% du CA 2011 réalisé par Crown Imports dans les comptes de Constellation Brands).

Ce scenario pourrait être privilégié par ABI si la valorisation des synergies dégagées dans la distribution aux USA (synergies de coûts et de revenus) est au moins égale à la valeur de sortie de la JV et donc accentue la relution et la création de valeur.

 

A condition qu’ABI ne surpaye pas Modelo (un prix d’offre avec un multiple implicite de 12,9x VE/EBITDA 12e semble raisonnable), la transaction devrait être bien accueillie par les investisseurs. Basé sur notre scénario conservateur, et en utilisant le multiple implicite de notre valorisation fondamentale d’ABI (équivalent à 14x PE 14e), l’opération pourrait ajouter 1,7 €/action à notre valorisation actuelle.

16:33 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Indice de confiance des consommateurs américains

Selon le Conference Board, l’indice de confiance des consommateurs américains ressort inférieur aux estimations en juin à 62 (63 est. et vs. 64.4 prec. révisé à la baisse).

 

Quelques précisions :

o    La composante mesurant la confiance sur la situation actuelle s’améliore 46.6 (vs.44.9 prec.)

o    L’indice des anticipations sur les 6 prochains mois recule à 72.3 (vs. 77.3 prec.)

o    Concernant l’emploi, la proportion des consommateurs qui pensent qu’il est facile de décrocher un emploi ressort en hausse à 7.8% (vs. 7.5% prec.). Il en va de même pour la proportion estimant qu’il est difficile de décrocher un emploi (41.5% vs. 40.9% prec.).

10:47 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Apple versus Samsung

 

Apple remporte un procès de brevets face à Samsung, interdisant immédiatement la vente de la nouvelle tablette Galaxy Tab 10.1 sur le sol américain, le temps qu’une Cour d’appel confirme ou non cette décision.

Pour rappel, le tribunal fédéral américain avait pourtant rejeté en décembre dernier une demande similaire d'interdiction.

10:45 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le retour des Eurobonds ? Ambiance ... à la veille du Sommet européen

Le sujet des eurobonds, presque enterré, revient sur le devant de la scène à la veille du sommet, qui devrait les mentionner comme ultime touche à une future union budgétaire.

Les co-auteurs du document préparatoire, point de départ aux discussions qui continue de faire parler, ne sont autres que les présidents de la CE (JM Barroso), du Conseil européen (H. van Rompuy), de la BCE (SuperMario) et de l'Eurogroupe (JC Juncker), qui se rapprochent en cela des dernières déclarations de Paris, sur un sujet qui exaspère toujours Berlin (qui redoute d'être "amené vers la médiocrité").

Ces obligations y sont présentées comme une contrepartie au renforcement du contrôle des autorités européennes sur les budgets nationaux, une mutualisation des risque attendue établie de façon aussi progressive que la mise en commun des décisions sur les budgets. La zone euro serait alors dotée à moyen terme d'un Trésor en charge des émissions. 

Face à cela, Berlin qui se retrouve de plus en plus isolé, durcit son discours : la Chancelière aurait déclaré que l'Europe n'aurait pas de responsabilité partagée sur la dette de son vivant ! Vous n'aurez pas * l'Alsace ni la Lorraine* les Eurobonds...

Mario Monti a lui été amené à démentir les propos de la presse italienne lui prêtant l'intention de menacer de démissionner pour pousser la cause des eurobonds....

10:19 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les "10 ans" ce matin

·           Euribor 3 mois : 0.653% (vs 0. 653%)

·           Bund 10 ans : 1.50% (+3 pb)

·           OAT 10 ans : 2.61% (+6 pb)

·           Belgique 10 ans : 3.20% (+1 pb)

·           Suisse 10 ans : 0.55% (+2 pb)

·           Italie 10 ans : 6.16% (+17 pb)

·           Espagne 10 ans : 6.79% (+24 pb)

·           Irlande 10 ans : 6.81 % (+1 pb)

·           Portugal 10 ans : 9.16% (-1 pb)

·           Grèce 10 ans : 25.75% (-4 pb)

08:31 Écrit par FINARGis dans Taux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un peu d'Asie

Nikkei +0.40%, Hang Seng +1.05%, Shanghai +0.35%

 

Rebond des marchés asiatiques.

 

Sur le Nikkei à noter que le gap du 15 juin 2012 ouvert au-dessus des 8.625pts a été refermé. Le prochain gap est celui ouvert le 26 juin sous les 8.726pts

08:27 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Wall Street dans le rétro

Dow Jones +0.26%, S&P +0.48%, Nasdaq +0.63%

 

Le marché US a rebondi hier, après son recul de la veille, mais dans de faibles volumes, avant le sommet européen des 28 et 29 juin.

 

Chiffres éco mitigés : les prix des logements aux Etats-Unis ont progressé en avril pour le 3ème mois d'affilée, selon l'enquête Case-Shiller. L'indice de confiance des consommateurs américains de juin, a baissé pour le 4ème mois d'affilée.

 

Secteurs : Services aux conso +1.20%, Pétrole&gaz +1.15%, Financières +0.60%, Santé et Telecom +0.30%, Utilities +0.25%, Techno et Industries +0.20%, Biens de conso et Matériaux de base flat

08:26 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

USA : maïs, blé, soja : anticipation des rendements - Un secteur agribusiness sur lequel il peut être intéressant de miser.

 

Grâce à un hiver (aux USA) particulièrement clément, les mises en cultures de maïs, blé, soja ont été très précoces cette année. Ce phénomène a entrainé une forte baisse des prix des céréales et en particulier le prix du maïs. Le cours des engrais suivant celui du maïs, ces derniers, potasse (K) et phosphate (P) en particulier ont baissé. Seul le nitrogène/azote (N), bénéficiant de la faiblesse des prix du gaz naturel, a beaucoup mieux résisté.

 

Compte tenu des importantes surfaces précocement plantés (76% des surfaces étaient misent en culture à fin mars vs 30% à la même période en 2011), le risque de détérioration est importante.

 

C’est cette situation qui est en train de se matérialiser dans le corn belt.

 

Depuis quelques semaines le département US de l’agriculture (USDA) pointe une dégradation de la qualité des semis de maïs, en raison de conditions météo défavorables. Le rapport publié lundi soir est encore plus négatif, puisqu’il rapporte que l’état des cultures de maïs se situe dans des pires conditions depuis 1991.

L’USDA qualifie les cultures à 56% en bon état, en baisse de 7% par rapport à la semaine dernière (68% en 2011)

 

Les conséquences sont :

 

- Les anticipations de rendements à l’hectare sont revus à la baisse à 160 bu/acre vs 166 bu/acre estimé.

- Le prix du maïs poursuit sont redressement, +0.88$/boisseau soit une hausse de +17.4% depuis le 15 Juin 2012

 

Ce raffermissement du prix du maïs profite aux fertilisants (cotés sur le NYSE) : Potash (POT), Mosaïc (MOS), CF Industries (CF), Agrium (AGU)….

Mais également aux  sociétés telles que Monsanto (MON) et Dupont (DD) par leur filiale Pioneer.

08:20 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Indicateurs macro-économiques US : agenda du jour

Mercredi 27 juin :

 

14h30 : Commandes de biens durables (mai) : +0.5% est (vs. +0.2% prec.)

16h00 :  Reventes de logements en cours (mai) : +1.3% est (vs. -5.5% prec.)

08:02 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/06/2012

Kindle Fire 2 d'Amazon

 

Selon Cnet.com, Amazon pourrait lancer son Kindle Fire 2 d’ici la fin de mois de juillet. Celui-ci serait toujours doté d’un écran 7 pouces mais bénéficierait d’une résolution améliorée à 1280x800 et serait proposé au même prix que la version actuelle.

17:01 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les USA vendent lentement leur âme aux Chinois ...

 

Selon le Wall Street Journal, le constructeur américain Lennar serait entrain de négocier un partenariat portant sur un montant 1.7Md$ avec la China Development Bank (CDB) pour pouvoir mettre en chantier deux projets d’habitations à San Francisco. Au total, ce projet qui a déjà obtenu le soutien de la municipalité pourrait coûter jusqu’à 10.5Mds$.

 

Le CDB pourrait obtenir en échange de son investissement, la garantie de voir des grands groupes de construction ou de transport chinois associés au chantier. Ainsi à San Francisco, c’est China Railway Construction qui pourrait bénéficier de l’aide de la banque chinoise.

11:03 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Apple - Google (Motorola Mobility) : suite de la plainte

 

Selon l’International Trade Commission Apple aurait enfreint un brevet portant sur la technologie 3G détenu par Motorola Mobility (appartenant à Google). Ainsi, potentiellement, le moteur de recherche pourrait obtenir l’interdiction de l’importation de l’iPhone et de l’iPad aux Etats-Unis.

Cependant, l’ITC doit encore étudier le jugement et ne donnera sa réponse que le 24 août. La commission a tout pouvoir pour empêcher des appareils produits en Asie d’être importés aux États-Unis. L’organisme va analyser à cette occasion les quatre brevets Motorola de ce dossier remis en cause. Toutefois, l’International Trade Commission s’est rangé aux côtés des arguments d’Apple en soulignant que si l’IPhone ne devait plus être importé aux États-Unis, cela aurait des conséquences pour les investissements structurels, le développement technologique et les emplois.

Pour rappel, la plainte de Motorola a été déposée en octobre 2010.

10:59 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Chine et Mercosur : création d'une zone de libre échange

 

La Chine veut créer une zone de libre échange avec les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay), a annoncé le premier ministre chinois Wen Jiabao à Buenos Aires.

Il voudrait réaliser une étude de faisabilité et la Chine est disposée à entamer un dialogue au niveau des ministres des affaires étrangères de chaque pays.

En 2011, les exportations de la Chine vers le Mercosur ont atteint 48,5 Mds de $, en croissance de 34% par rapport à l’année précédente, et les importations en provenance du Mercosur ont été de 51 Mds de $.

L’objectif serait de doubler le volume de ces échanges d’ici 2016.

09:33 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les "10 ans" ce matin

·           Euribor 3 mois : 0.653% (vs 0. 654%)

·           Bund 10 ans : 1.46% (-12 pb)

·           OAT 10 ans : 2.57% (-2 pb)

·           Italie 10 ans : 5.99% (+21 pb)

·           Espagne 10 ans : 6.55% (+30 pb)

·           Irlande 10 ans : 6.81 % (-1 pb)

·           Portugal 10 ans : 9.15% (+17 pb)

·           Grèce 10 ans : 25.79% (-1 pb)

09:03 Écrit par FINARGis dans Taux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Wall Street dans le rétro

Dow Jones -1.09%, S&P -1.60%, Nasdaq -1.95%.

 

Marché US en baisse sur des craintes que le sommet européen des 28 et 29 juin ne se solde par un échec. Les analystes rappellent qu'aucun sommet européen n'a pour l'instant permis d'apaiser la crise de la dette. Inquiétude aussi avec Chypre qui est devenu lundi le 5ème pays de la zone euro à solliciter une aide financière.

 

Les valeurs bancaires, énergétiques et technologiques ont subi les reculs les plus importants. Les bons chiffres des ventes de logements neufs, en hausse de +7,6% au mois de mai, n'ont pas suffi à redresser les marchés.

 

Le marché est également attentiste avant de connaître le jugement de la Cour suprême sur la réforme phare de Barack Obama sur la santé, qui vise à assurer une couverture maladie à 32M d'Américains qui en sont dépourvus.

 

Secteurs: Utilities -0.33%, Telecom -0.85%, Biens de conso -1%, Santé -1.15%, Services aux conso -1.25%, Matériaux de base -1.40%, Industries -1.80%, Pétrole&gaz -1.90%, Financières -2.10%, Techno -2.25%

08:27 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nokia vs Microsoft Windows 8

 

Microsoft a fait savoir que sa nouvelle plate-forme Windows 8 sera inopérante pour le smartphone Lumia 900, le nouveau produit phare du géant finlandais des télécoms déjà en difficulté. L’action a chuté à 1,71 euro, son point le plus bas depuis seize ans.

Au début de l’année, elle cotait 4 euros ! (voir graphique en annexe : évolution du cours sur 7 ans)

Un géant qui disparaît par manque de réactivité face à l'évolution rapide de la technologie

Nokia graph 26 juin 2012.pdf

 

 

 

08:18 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |