31/05/2012

Un peu d'Asie

Nikkei -1.25%, Hang Seng -0.70%, Shanghai -0.30%

Le marché japonais signe sa plus grosse baisse mensuelle en 2 ans, soit presque 9%, sur les craintes de la sortie de la Grêce de la zone euro et la hausse du yen qui pénalise les exportations.

 

08:38 Écrit par FINARGis dans Indices | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Elections grecques : dernier sondage effectué

Un nouveau sondage publié mercredi redonne la Coalition de la Gauche radicale (Syriza), opposée à la rigueur, en tête des intentions de vote.

08:35 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Wall Street dans le rétro

Dow Jones -1.28%, S&P -1.43%, Nasdaq -1.17%.

Le S&P 500 est en recul de près de 6% depuis le début de mois de mai, sa pire performance mensuelle depuis septembre.
Dès l'ouverture, le sentiment a été plombé par des déclarations d'économistes disant que la Chine ne prévoyait pas d'engager un 2ème plan massif de relance budgétaire.
Par ailleurs, les ventes de logements ont reculé en avril de 5,5% vs flat estimé > indice immobilier -4%
 
Secteurs: Telecom et Techno -0.55%, Santé -0.75%, Utilities -0.85%, Biens de conso -1.05%, Services aux consos -1.40%, Industries -1.70%, Financières -2.20%, Matériaux de base -2.30%, Pétrole&gaz -3%

08:29 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Indicateurs macro-économiques US : agenda du jour

Jeudi 31 mai :

14h15 : Les chiffres de l’emploi ADP (mai) : 135K est (vs. 119K prec.)

14h30 : Estimation du PIB (T1) : +1.9% est (vs. +2.2% prec.)

14h30 : Consommation personnelle (T1) +2.9% est (vs. +2.9% prec.)

14h30 : Nvelles demandes allocations chômage (26 mai) : 370K est (vs. 370K prec.)

07:57 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/05/2012

Confiance des consommateurs américains

Selon le Conference Board, l’indice de confiance des consommateurs américains ressort inférieur aux attentes en mai à 64.9 (vs. 69.6 est. et vs. 68.7 prec. révisé à la baisse).

Quelques précisions :

o La composante mesurant la confiance sur la situation actuelle se dégrade à 45.9 (vs. 51.2 prec.).

o L’indice des anticipations sur les 6 prochains mois continue de baisser à 77.6 (vs. 80.4 prec.).

o Concernant l’emploi, la proportion des consommateurs qui pensent qu’il est facile de décrocher un emploi ressort en baisse à 13.6% (vs. 15.5% prec.) tandis que la proportion de ceux qui pensent l’inverse augmente 34.3% (vs. 33.2% prec.).

 

14:55 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Indicateur macro-économique US : agenda du jour

Mercredi 30 mai :

16h00 : Ventes de logements en cours (avril) : +22% est (vs. +10.8% prec.)

14:49 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/05/2012

Indicateurs macro-économiques US : agenda du jour

Mardi 29 mai :

15h00 : L’indice S&P Case Shiller (mars) : +0.20% est (vs. +0.15% prec.)

16h00 : Confiance du consommateur (mai) : 69.5 est (vs. 69.2 prec.)

16h30 : Activité manufacturière de Dalle (mai) : 1.5 est (vs. -3.4 prec.)

11:13 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Indicateurs macro-économiques US

Pas publication d'entreprise importante aux Etats-Unis durant cette semaine écourtée.

Les publications économiques les plus importantes seront annoncées vendredi avec les chiffres de l'emploi et l'enquête ISM du mois de mai dans le secteur manufacturier, les dépenses et revenus des ménages sur le mois d'avril, et les ventes de voitures du mois de mai.

Aujourd'hui, l'indice de confiance des ménages (Conference Board) sera aussi étudié avec attention.

09:42 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Banques espagnoles : qui va (encore) payer la facture ?

Mariano Rajoy a encore été contraint de tenter de rassurer les marchés en écartant tout besoin de plan de sauvetage extérieur des banques (refrain bien connu), tout en reconnaissant cela dit qu'il est devenu très difficile de se financer dans le contexte actuel, qui se matérialise par un écart avec le taux du Bund à 10 ans qui a encore atteint hier un niveau historique à 509pts ainsi qu'une prime du CDS à 5 ans espagnol également à un niveau record.

Il a appelé à son tour à ce que le MES (instauré en juillet) puisse prêter directement aux banques espagnoles. Le ministre irlandais des Communications a précisé dans ce contexte que l'UE mettrait en péril l'existence de la zone euro si elle laissait le gouvernement espagnol prendre seul à sa charge le coût potentiel de la recapitalisation de ses banques, à l'exemple de l'Irlande qui dès 2008 avait pris pour elle l'immense coût de sauvetage de son système financier. 

08:37 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Wall Street dans le rétro

Marché US fermé hier

08:31 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les "10 ans" ce matin

·Euribor 3 mois: 0.673% (vs 0. 675%)

·Bund 10 ans : 1.36% (-1 pb)

·OAT 10 ans : 2.52% (+2 pb)

·Italie 10 ans : 5.71% (+7 pb)

·Espagne 10 ans : 6.42% (+15pb)

·Irlande 10 ans : 7.08% (+6 pb)

·Portugal 10 ans : 11.67% (-6 pb)

·Grèce 10 ans : 28.04% (-68 pb)

08:29 Écrit par FINARGis dans Taux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2012

Espagne : la cata annoncée !

L'Espagne reste au centre des attentions et des risques : S&P a revu à la baisse vendredi soir la note LT de 5 banques espagnoles frappées par la crise, dont Bankia, Bankinter et Banco Popular au statut de junk. L'agence note que le pays devrait entrer dans une récession double dip qui devrait entrainer une forte augmentation des actifs douteux.

La presse espagnole rapporte que le gouvernement espagnol pourrait envisager de recourir au FESF dans les prochaines semaines, afin de renflouer son secteur bancaire.

Vendredi les taux espagnols étaient repartis à la hausse après l'annonce des difficultés croissantes de la Catalogne (la plus riche région !) à se financer et du recours à la garantie probable de l'Etat sur sa dette.

Nous restons toujours baissier sur le secteur bancaire EUR et des assurances.

21:22 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/05/2012

Banques US : petit état de santé

Selon le Federal Deposits Insurance Corporation (FDIC) le nombre de banques en difficulté aux Etats-Unis a baissé au T1 2012 (772 banques en baisse de -5%).

 

Principales raisons :

o    L’amélioration de la qualité du crédit avec des NCOs en repli de -14.6% à leur plus bas niveau depuis le T2 2008.

o    De moindres expositions au crédit (-0.8% à 56.3Mds$ au T1 2012) en raison de moindres crédits immobiliers et à la consommation.

o    La légère accélération des revenus (+3.6% à 6.4Mds$) avec un Net Interest Margin relativement stable (-5bps à 3.52%) malgré l’environnement taux défavorables.

o    Une belle reprise pour le 7eme trimestre des prêts commerciaux (+2% à 27.3Mds$).

o    Des ratios qui se renforcent. Tier 1 Capital Ratio (+26bps à 13.28%).

11:20 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

USA : commandes de biens durables

Les commandes de biens durables ressortent en ligne avec les attentes en avril à +0.2%(0.2% est. et vs. -3.7% révisé à la hausse) portées par : 

 

1/ l’augmentation des commandes dans l’aviation civile (+7.2%)

2/ l’augmentation des commandes d’équipements de transports (+2.1% vs. -10.5% en mars)

3/ la légère hausse des livraisons (0.7%).

 

Toutefois on note une chute des commandes de biens de capitaux (-2.5%). Hors transport, les commandes de biens durables ressortent en baisse de -0.6% (vs. 0.8% est. et vs. -0.8% prec. révisé à la hausse)

11:16 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

France : petit sursis pour son rating AAA

Sursis de la France pour plusieurs mois avec Moody's qui a conservé sa note AAA et sa perspective négative (abaissée en février) et qui ne s'attend pas à une vision plus claire du programme du gouvernement avant le second semestre (et surtout les législatives).

L'agence considère que l'incertitude relative à la capacité du Gouvernement français à réaliser ses objectifs de consolidation budgétaire et de croissance demeure inchangée. Un retour à une perspective stable passerait par une amélioration significative des mesures de l'endettement du pays et un apaisement de la crise des dettes souveraines.

09:15 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Espagne : les banques dans l'arène !

La presse espagnole rapporte que son gouvernement pourrait de nouveau réviser son déficit public 2011 lorsque l'examen des comptes des régions et des municipalités sera achevé.

Après avoir relevé le déficit début mai de 8.5% à 8.9% sur de plus amples informations de 4 régions, il se pourrait que la région de Valence et de Madrid relèvent à nouveau leur déficit suite à la comptabilisation de dépenses supplémentaires (respectivement de €1.8Mds et €2Mds).

Le dérapage n'est peut-etre pas terminé, les objectifs de réduction du déficit à 5.3% cette année, puis 3% en 2013 n'en seront que plus durs à atteindre ?


Des rumeurs laissent par ailleurs entendre que S&P pourrait aujourd'hui publier une revue des banques espagnoles dans laquelle elle abaisserait la note de certaines banques prêteuses au statut de junk bond.


Wall Street dans le rétro

Dow Jones 0.27%, S&P +0.14%, Nasdaq -0.38%.

 

Tout comme la vieille, les indices ont rebondi à 1/2h de la clôture sans véritable explication. Les marchés peuvent craindre une volatilité certaine jusqu'aux élections en Grèce le 17 juin. (VIX a 21.54 hier). 

 

Les chiffres économiques publiés en séance étaient plutôt mitigés : les nouvelles inscriptions au chômage ont baissé aux Etats-Unis du 13 au 19 mai, de 0,5% par rapport à la semaine précédente, et les commandes de biens durables ont rebondi aux Etats-Unis en avril, mais à un rythme légèrement inférieur aux attentes.

 

Secteurs: Biens de conso et Santé +0.85%, Telecom +0.60%, Services aux conso et Utilities +0.55%, Matériaux de base +0.45% Financières +0.10%, Pétrole&gaz flat, Industries -0.10%, Techno -1%

08:31 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les "10 ans" ce matin : baisse généralisée des taux en Europe à l'exception de la Grèce

·           Euribor 3 mois : 0.680% (vs 0. 680%)

·           Bund 10 ans : 1.39% (+1 pb)

·           OAT 10 ans : 2.52% (-20 pb)

·           Belgique 10 ans : 3.03% (-4 pb)

·           Suisse 10 ans : 0.60% (-2 pb)

·           Italie 10 ans : 5.54% (-10 pb)

·           Espagne 10 ans : 6.12% (-4 pb)

·           Irlande 10 ans : 7.03% (-10 pb)

·           Portugal 10 ans : 11.89% (+7 pb)

·           Grèce 10 ans : 28.67% (+22 pb)

08:26 Écrit par FINARGis dans Taux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Indicateur macro-économique US : agenda du jour (léger)

Vendredi 25 mai :

 

15h55 : Confiance université du Michigan (mai) : 77.8 est (vs. 77.8 prec.)

07:42 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/05/2012

Chine : éviter le ralentissement brutal

La Banque Mondiale appelle la Chine à dépenser davantage pour empêcher un ralentissement brutal, alors que la croissance du pays a été revue à la baisse.

L'augmentation des dépenses budgétaires irait dans le sens d'un soft landing, le soutien de l'économie se matérialisant par le fait de pallier aux difficultés des exportateurs chinois sur leurs marchés principaux, en particuliers l'Europe. Et justement, signalons que l'indice PMI HSBC manufacturier chinois est ressorti en baisse sur mai pour le 7ème mois consécutif à 48.7, contre 49.3 en avri, marquant en particuliers une détérioration sur le plan des exportations, et justifiant les appels à un assouplissement plus marqué.

15:15 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Immobilier US : ventes de logements neufs (avril)

Les ventes de logements neufs ressortent supérieures aux attentes en avril à 343K (vs. 335K est. et vs. 332K prec. révisé à la hausse). Le prix médian remonte de 4.9% en rythme annuel à 235.7K$.

 

Par région, les ventes de logements neufs augmentent dans le Midwest (+28.2%), dans l’Ouest (+27.5%) et dans le Nord-Est (+7.7%). Toutefois, elles ressortent en baisse dans le Sud (-10.6%).

 

En rythme annuel, les ventes de logements neufs ressortent en hausse de +1.4%

10:50 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sommet européen : on décide de ne pas décider

·         Le sommet européen d'hier soir n'a débouché sur aucune décision, si ce n'est mettre encore plus en avant les divergences franco-allemandes sur le sujet des Eurobonds. Le projet d'une union bancaire qui impliquerait une supervision bancaire et une garantie des dépôts communes (pour éviter tout risque de bank run) a été mis sur la table par le premier ministre italien et a notamment reçu l'appui du Président français.

     Ce projet, qui jusqu'à présent ne faisait l'objet de discussions qu'entre banquiers centraux, permettrait notamment d'éviter une contagion du souverain au secteur bancaire. Selon l'Agefi, ce sujet devrait faire l'objet de discussions plus approfondies entre dirigeants européens lors du prochain sommet, début juin.

08:44 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les "10 ans" ce matin

·           Euribor 3 mois : 0.680% (vs 0. 681%)

·           Bund 10 ans : 1.38% (-8 pb)

·           OAT 10 ans : 2.73% (-6 pb)

·           Belgique 10 ans : 3.23% (-2 pb)

·           Suisse 10 ans : 0.564% (+3 pb)

·           Italie 10 ans : 5.64% (+9 pb)

·           Espagne 10 ans : 6.16% (+13 pb)

·           Irlande 10 ans : 7.13% (+6 pb)

·           Portugal 10 ans : 11.82% (+11 pb)

·           Grèce 10 ans : 28.45% (+31 pb)

08:40 Écrit par FINARGis dans Taux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Wall Street dans le rétro

Dow Jones -0.05%, S&P +0.17%, Nasdaq +0.39%

 

Wall Street a inversé la tendance en fin de journée pour finir positif, avec une ampleur de 2% vs les plus bas du jour. Les raisons de ce retournement ne sont pas réellement identifiées, surtout après la baisse importante des marchés européens. Les inquiétudes étaient venues de ce que le comité de préparation de l'Eurogroupe ait demandé aux gouvernements de la zone euro de préparer chacun de leur côté un plan d'urgence dans l'éventualité d'un abandon de la monnaie unique par la Grèce.

 

Facebook : + 3,22% à 32$ : des actionnaires du groupe ont intenté une action en justice contre le réseau social, son PDG et les banques l'ayant introduit en Bourse, pour dissimulation d'informations au cours du processus de mise sur le marché.

 

Secteurs: Matériaux de base +1.20%, Industries +0.60%, Services aux conso +0.50%, Financières et Pétrole&Gaz +0.40%, Techno +0.10%, Biens de conso -0.20%, Telecom -0.25%, Santé et Utilities -0.65%. 

08:39 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Indicateurs macro-économiques US : agenda du jour

Jeudi 24 mai :

 

14h30 : Commandes biens durables (avril) : 0.3% est (vs. -3.9% révisé à la hausse.)

14h30 : Nvelles demandes allocations chômage (avril) : 370K (vs. 370K prec.)

07:57 Écrit par FINARGis dans Indicateurs économiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2012

Grèce : l'avis de Nouriel Roubini

Pour Nouriel Roubini, la sortie ordonnée de la Grèce de la zone euro et le retour à la drachme est le seul moyen de retrouver la croissance : un "Grexit" provoquerait certes des dégâts en Grèce et en zone euro, mais resterait préférable à son maintien.  Maintien qui signifie au moins 5 années de récession supplémentaire.

10:02 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Du côté de la Grèce ...

Ouf ! La gauche radicale grecque a tenu à rassurer le peuple grec (Messieurs - Tout va bien !) : son élection probable le 17 juin (Syriza est crédité de 21 à 28% d'intentions de vote) ne signifie pas une sortie de l'euro, en dépit de son rejet du programme d'austérité, pourtant condition au maintien du pays dans la zone.  Son leader, qui entend même conserver la monnaie unique, appelle notamment la France et l'Allemagne à stopper la politique d'austérité en essayant de trouver des solutions communes.

La première interview de l'ex-Premier Ministre Papademos depuis qu'il a quitté ses fonctions a fait parler d'elle: il laisse entendre que bien que non au courant de tels projets, il ne peut exclure que des préparations sont en cours pour contenir les conséquences éventuelles d'une "grexit", qu'il juge ni probable ni souhaitable, au vu des conséquences pour la zone euro, son système financier et son économie réelle, mais aussi pour d'autres économies par effet de contagion.


Les 4 principales banques commerciales grecques pourraient se voir proposer aujourd'hui €18Mds destinés à leur recapitalisation, selon le Fonds Hellénique de Stabilité Financière. Si confirmées, ces injections sous forme d'obligations du FESF pourraient permettre aux banques de participer à nouveau aux opérations de liquidité de la BCE, mises en pause la semaine dernière en raison des sous-capitalisations de certaines banques. Rappelons que cette recapitalisation est une partie clé du second plan d'aide international octroyé en mars.

09:59 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Société Générale : résumé de l'AG d'hier

1/ Frédéric Oudéa (CEO) a annoncé que la banque serait en mesure de faire façe à "un scénario extrême" en Grèce. (ce garçon fait un peu trop de politique !L'exposition de la banque s'élève aujourd'hui à 500 M€ environ par le biais de sa filiale grecque Geniki et environ 900 M€ au total. La banque est exposée à Geniki par le biais du capital et de la dette hybride pour 300 millions d'euros. Elle est également liée financièrement à sa filiale grecque par le biais d'une ligne de liquidité de 200 à 250 millions d'euros. Le groupe possède encore "une centaine de millions d'euros" de dette souveraine grecque et le reste des expositions dans le monde via des entreprises grecques ou leurs filiales représente 300 M€.

2/ Le groupe vise un ROE compris entre 13% et 15% à moyen terme dans la banque d'investissement.

3/ Frédéric Oudéa a indiqué qu'un dividende devrait être versé en 2012.

4/ Pas d'objectifs chiffrés pour 2012 et 2013, la priorité pour le groupe est de s'adapter à la situation actuelle.

09:30 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Facebook : je t'aime moi non plus

 

Facebook continue de baisser (-8.90% hier) pour son 3ème jour de cotation. Ainsi, en moins de 4 jours, la valorisation du site a baissé de quelque 19 MM$. Plusieurs analystes ont critiqué le pilotage de l'entrée en Bourse par les banques, jugeant qu'elles ont sans doute mis trop d'actions sur le marché et trop cher.

D'autres disent que les analystes des trois principales banques pilotes de l'opération auraient revu en baisse leurs attentes pour les résultats du groupe dans les jours précédant l'entrée en Bourse, et en avaient averti certains de leurs clients qui du coup auraient perdu de l'intérêt pour le titre.

 


 

09:06 Écrit par FINARGis dans Sociétés et secteurs | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Wall Street dans le rétro

Dow Jones -0.01%, S&P +0.05%, Nasdaq -0.29%

 

La Bourse de New York n'a pas réussi à poursuivre son net rebond de la veille sous la pression d'une sortie de plus en plus plausible (attention : nous utilisons "plausible" et pas le terme "probable") de la Grèce de la zone euro. Le marché a réagi à des rumeurs qui circulent depuis peu sur des commentaires tenus par l'ancien Premier ministre grec Lucas Papademos selon lequel le risque d'une sortie de la Grèce de la zone euro est réel.

Par ailleurs, le marché a accueilli avec inquiétude les prévisions de l'OCDE qui table sur un recul de 0,1% de l'activité économique de la zone euro en 2012 vs 0,2% estimé il y a 6 mois. 

 

A noter que les ventes de logements anciens aux Etats-Unis sont reparties en hausse en avril. 

 

 

Secteurs : Financières +0.75%, Utilities +0.60%, Services aux conso +0.25%, Industries +0.20%, , Biens de conso +0.10%, Telecom -0.10%,  Santé -0.20%, Pétrole&gaz -0.30%, Techno -0.40%, Matériaux de base -0.70%

09:01 Écrit par FINARGis dans Finances - Marchés, Indices | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |